Blog/Actualités

Ce que nous aimons le plus faire? Partager avec vous notre passion pour la révolution numérique et un lieu de travail ergonomique ainsi que notre expertise dans ce domaine.

L’influence de l’ergonomie sur une politique de bien-être forte

Prendre soin du bien-être de vos collaborateurs ne se limite pas à leur fournir le bon siège de bureau. Bien sûr, l’ergonomie physique est très importante. Mais saviez-vous que l’ergonomie cognitive et l’ergonomie organisationnelle jouent également un rôle majeur en matière de santé au travail ? Une politique de bien-être forte tient compte de tous les aspects de l’ergonomie.

L’ergonomie physique : la base de votre politique de bien-être

Les sièges ergonomiques sont la première chose à laquelle on pense lorsqu’il est question d’ergonomie physique. Nous restons tous encore beaucoup trop en position assise, il y a donc intérêt à que nous soyons bien assis. Mais c’est encore mieux de changer suffisamment souvent de position. Grâce à un bureau assis-debout, par exemple. Ou en faisant une petite pause de temps en temps pour se dégourdir un peu les jambes. Sans que l’on vous regarde de travers pour autant.

Comme nous disposons aujourd’hui de moins en moins souvent d’un poste de travail fixe, il est aussi dans notre intérêt de réfléchir à notre utilisation de notre ordinateur portable. Un ordinateur portable dépourvu d’aides ergonomiques n’est pas adapté à de longues heures de travail. Selon les études, travailler pendant deux heures consécutives est le maximum absolu. Il est grand temps d’appliquer activement ces connaissances, tant au bureau qu’en télétravail.

Vos collaborateurs ont-ils l’occasion de bouger suffisamment pendant leur journée de travail ? Et disposent-ils toujours partout d’un bon poste de travail ergonomique ? Le bien-être physique est le strict minimum pour une bonne politique de bien-être.

Et il y a plus : l’ergonomie cognitive et organisationnelle

L’ergonomie cognitive se demande si la façon dont nous travaillons convient à nos capacités cognitives. Pensez aux processus mentaux tels que la perception, la mémoire et le raisonnement. La façon dont nous travaillons a souvent plus d’influence sur notre bien-être mental que nous ne le pensons. L’éclairage influe sur nos habitudes de sommeil. Et il est clair que le bruit affecte votre concentration. Mais des instructions claires, une variation suffisante entre les tâches, une charge mentale adaptée… sont également importantes. Si vous en tenez compte en tant qu’employeur, vous réduirez le stress et améliorerez les performances de votre personnel.

Dans une ergonomie organisationnelle idéale, la confiance règne entre les collaborateurs et les managers, et la culture et la politique d’une entreprise conduisent à une bonne atmosphère de travail. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Cela signifie permettre à un collaborateur de travailler de manière asynchrone, par exemple en adaptant son travail à ses besoins. Cela peut vouloir dire commencer à travailler très tôt et arrêter de travailler à 15 heures afin d’être à l’heure devant la grille de l’école. Ou travailler le soir, car ce sont vos heures les plus productives. D’autres sujets importants dans ce cadre sont le travail en équipe, le télétravail, l’évaluation…

Ergo-Lab encourage les entreprises à prendre une responsabilité positive dans ce domaine. Car il y a tant de choses que vous pouvez faire pour le bien-être de vos collaborateurs. L’ergonomie est une bonne ligne directrice pour élaborer une politique de bien-être forte. Vous êtes aussi de cet avis ? Ergo-Lab vous conseillera volontiers en la matière.

Retour haut de page